Le Printemps est de retour – Nathalie et Pelerandra font leur entrée au potager

Un long champ de silence avec une sortie d’hiver bien remuante ici. Beaucoup de remises en question, beaucoup de doutes, beaucoup de fatigue aussi. Les travaux malgré tout ont avancé. A pas d’escargots, certes. Mais ils ont avancé. Avec, pour bouquet final, des éclats de voix qu’on n’avait pas vu sur ces montagnes depuis l’épisode…

6 eme article de la saga Parédéo-Africaine… Juste un commencement !

Nous voici approchant de la fin de notre aventure… Oh, quelle aventure ! :)) Merci Alex.. :))) Notre co(eur)laboration, cette incroyable co-entente a donné tellement de fluidité à la construction que nous sommes allés bien plus loin que ce qu’Alosha avait prévu :))) Nous sommes tous vraiment contents d’avoir concrétisé ça ensemble et même avec…

Article 4 de la Saga Parédéo-Sud Africaine… article technique !

Les techniques abordées pendant ce stage sont principalement celles de Bioveda : 1/ structures en Super Adobe pour dômes pointus et dômes légèrement arrondis 2 structures en Briques « AirCrete » c’est à dire en mousse de savon stabilisée au béton pour des dômes arrondis 3/ La récupération, le stockage et le traitement de l’eau de pluie…

Apprendre à construire des maisons de barbapapa en Afrique du Sud

Ca y est. Ils sont partis. Claire et Kevin ont pris l’avion à Toulouse vendredi pour se rendre à Johannesburg, en Afrique du Sud et, par le biais de la communauté Ubuntu, apprendre à construire des éco-dômes. Leur enseignant sur place, un certain Alosha Lynov -architecte-artiste-trouvetout fondateur de Bioveda- va, pendant vingt jours, leur apprendre…

La grande salle… Retour du théâtre au Parédé

Ca y est. La “grande salle” est finie. Après un an et demi de travaux, -et oui, les travaux se sont étalés… Excaver, refaire des ouvertures pour la lumière, refaire une dalle, refaire l’électricité, refaire le plafond, installer des toilettes, un système de chauffage, plâtrer, enduire, peindre, tailler la pierre de fondation…- Kevin et Enkidou…

La maison des ânes, fondations

Et voilà, la maison des ânes est scellée en terre. Après une semaine de coupe, d’écorçage (voir article précédent), de taille, etc, les fondations sont en place. Scellées dans la terre mère. Brûlées comme dans la technique japonaise du [itg-glossary glossary-id=”159″]Shou Sugi Ban[/itg-glossary]. Creusées comme dans les [itg-glossary glossary-id=”260″]fustes[/itg-glossary]. Prêtes à recevoir les pannes, les…