Fête du Wézak au Parédé.


Evènements / lundi, avril 30th, 2018

Alex est revenu de la forêt Parédéenne hier, après 3 jours de retraite au cœur de la nature sauvage. Il est revenu avec un grand sourire, bien que dégoulinant et sûrement un peu transi de froid après ces 3 journées de vent et de pluies, à manger des orties et de la Lierre terrestre, avec un mini-minimum de confort, voire plutôt de l’inconfort. Inconfort réel pendant les 2 premiers jours, jusqu’à ce que je vienne ajouter une bâche de protection au dessus de son hamac trempé et un second sac de couchage dans le premier, trempé lui aussi…

Pourquoi se pousser jusque là ?… Pourquoi ne pas rentrer au chaud dans son lit douillet auprès de sa famille ? C’est pourtant pas très loin !…

Pour lâcher… pour ouvrir de nouveaux horizons… Lâcher le mental, qui dit « mais ça n’est pas raisonnable voyons !… tu vas attraper mal… c’est ridicule … même le temps te dit de rentrer … etc » . Lâcher la peur… « tu vas avoir faim, froid, tu vas te retrouver face au vide… tu risques de te retrouver face à toi-même… » . Mais le méditant sait résister au bla bla de l’égo qui fait tout pour ne pas se transformer, pour rester en terrain connu… ;-).

Et les barrières ont été repoussées ! 🙂 Le feu purificateur du camp qu’il a passé des heures et des heures à observer et à alimenter à fait son œuvre alchimique… et il est rentré ému. Avec le regard d’un gosse qui a fait une découverte incroyable :-)… Il vous parlera mieux que moi de son expérience, mais ça y est ! la voix du monde végétal n’a plus besoin de passer par les machines pour se faire entendre…

Cadeau de Wézak !… :-).

La retraite d’Alex, ainsi que notre Sadhana* du matin avec Partap sont une de nos façons de nous mettre au service et de montrer notre gratitude à tout ce qui nous soutient, en particulier pendant cette période de Wézak.

Le Wesak correspond à La pleine lune qui a lieu sous le signe zodiacal du Taureau, cette année c’est aujourd’hui, lundi 30 avril à 2h59 du matin. Au Tibet, elle est célébrée dans la vallée du Wésak pour commémorer la naissance, l’illumination et la mort de Bouddha. Au-delà de toute notion religieuse, la pleine lune du Wésak est un moment privilégié pendant lequel la descente et la bénédiction de l’énergie Bouddhique et de l’énergie Christique libèrent une énergie spirituelle puissante dans la matière pour aider à notre évolution.

L’énergie Bouddhique, expression de la Lumière, de la Conscience et de la Sagesse divine et l’énergie Christique, expression de l’Amour Universel et de la Compassion sont, à ce moment singulier, en harmonie. Lumière-Amour / Amour-Lumière, énergie du Créateur Universel UN, de La Source du Tout.

Notre rôle est de capter cette énergie et de la transmettre pour aider l’humanité à s’élever, en nous plaçant dans notre cœur, dans une posture humble de réceptivité.

Ce moment nous incite à abandonner le mental en vivant la simple présence dans l’instant, en observant notre vécu et ce qui nous entoure pour avancer sur ce que nous pouvons aimer encore d’avantage au dedans. Sentir cet immense amour nous pénétrer.

Il nous connecte avec nos univers multidimensionnels et à l’unicité avec l’Univers et tout ce qui nous entoure. Mais le seul Messie qui puisse définitivement agir en nous, c’est soi, en chacun d’entre nous…

On peut se connecter avec le Soleil et la Terre qui produisent de fortes émanations en cette période et avec notre cœur qui uni ces énergies. Il y a aussi de grandes émanations de la Lune et de Vénus.

On peut essayez de prendre un peu plus conscience du Divin en nous et nous mettre dans une conscience de l’unité totale entre la matière et le divin, « l’hymne à la matière », l’hymne à notre temple : notre corps et chacune de nos cellules. On peut faire aussi la demande en conscience d’apaiser notre ego, guérir nos blessures et lâcher nos peurs, d’harmoniser notre part d’ombre et notre part de lumière, notre masculin et notre féminin pour incarner et manifester toujours d’avantage notre être profond…

  • La Sadhana est une pratique matinale de Yoga que nous retrouvons chaque jour de 4h30 a 7h30, ici sur 40 jours et qui a pour but principal d’aider à la transformation intérieure. La Sadhana est une technique vouée à nous préparer à l’arrivée de l’Ère du Verseau. Elle induit la notion d’effort comme moyen d’accomplir quelque chose. En quelque sorte, on convoque son feu intérieur et les 3 autres éléments en soi pour opérer une alchimie intérieure.

C’était difficile au début. En effet je l’ai ressenti dans ma chair, l’effort !…;) Et la remise face à mes vieux schémas pour les travailler plus subtilement encore… Et encore … Mais je sentais aussi une réelle motivation, l’envie de faire cet effort pour moi, en hommage à mon corps, à mon courage et pour toute l’humanité. Pour tout ce qui nous entoure et qui souffre, alors j’ai tenu bon… Avec l’aide de ma Partap qui fait ça si humblement et simplement… Maintenant, je sens l’énergie monter en moi, je sens mes chakras chauffer, je sens des genres de frissons, de pétillement dans ma colonne et la joie de l’âme qui chemine me porte de plus en plus…

Laisser un commentaire